La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Les techniques proposées ;

Les techniques peuvent êtres restrictives, malabsorptives

ou mixtes :

1 - les techniques chirurgicales par cœlioscopie sous anesthésie générale

 

L'anneau gastrique :

Cette technique restrictive consiste à poser sur la partie haute de l'estomac un anneau en silicone réglable. Le but  est d' agir sur la satiété et  diminuer les apports alimentaires. L'anneau est relié à un boîtier accessible sous la peau, il est ainsi ajustable par gonflage à l'eau. Cette technique est dite réversible car l'anneau peut être retiré en cas d'échec ou de complication. Les principales complications sont, les dysphagies, le glissement de l'anneau (« slippage ») et la migration intra gastrique de l'anneau. Globalement, cette intervention est efficace et relativement peu dangereuse, chez les patients qui acceptent un suivi régulier, et respectent les consignes. Cette intervention est remboursée par la sécurité sociale après entente préalable. 

 

La sleeve gastrectomie :

Technique également restrictive, elle consiste à réduire la taille de l'estomac d'une manière définitive. L’efficacité sur la satiété est précoce et durable. Le fait de supprimer les deux tiers de l'estomac entraîne également une diminution de la sécrétion d'une hormone de l'appétit, la ghrèline. Cette intervention est très efficace et permet une perte de poids importante avec un bon confort de vie. Elle peut entraîner des reflux acides, qui doivent être traités, mais qui ont tendance à régresser avec le temps et la perte de poids. Les principales complications sont les fistules (incident redoutable : fuites par défaut de cicatrisation, sur la suture gastrique, moins de 3% des cas,  elles surviennent principalement dans les 8 jours après l'intervention), les hémorragies (rares), et les carences en vitamines. Cette intervention est remboursée par la sécurité sociale après entente préalable.

 

Le Bypass gastrique :

 Cette technique est à la fois restrictive et malabsorptive. En effet, elle réduit la taille de l'estomac et dérive le parcours des aliments dans le tube digestif de manière définitive. Le by-pass comporte deux « branchements » (sutures digestives ou anastomoses). Il est très efficace  et réservé à certains cas. Les principales complications sont les fistules, les hémorragies, les occlusions, les diarrhées, malaise post prandiaux et les carences (calcium, fer, vitamines D,B12,B9, B6...) par malabsorption (nécessité d'une supplémentation vitaminique au long terme). Cette intervention est remboursée par la sécurité sociale après entente préalable.

 

2 - Les techniques mini-invasives (endoscopiques) restrictives

 

 Le ballon intra-gastrique :

 Dr Bao Hanh DANG

Il s'agit d'un ballon gonflable en silicone ou en polyuréthane qui est positionné et gonflé dans l'estomac. Il induit une restriction alimentaire en générant une sensation de satiété plus précoce. Il est posé par voie endoscopique (sous anesthésie). Il ne peut être laissé en place que 4 à 6 mois. Il est retiré par voie endoscopique (sous anesthésie). Il n'est pas remboursé par la sécurité sociale.

 

Les plasties réparatrices ;

 Bien souvent, après l'amaigrissement qui suit une chirurgie de l'obésité, des plasties cutanées réparatrices sont indispensables. Elles participent à la récupération d'une image de soi de bonne qualité, et apportent un confort fonctionnel non négligeable.

Elles vous seront proposées en fonction de critères raisonnables adaptés à chaque situation. Elles ne relèvent pas toutes d'une prise  en charge par l'Assurance Maladie.